Comment rédiger un bon CV ?

Rédiger un CV efficace qui vous ressemble

Un CV bien rédigé est un document qui vous permet de vous faire remarquer et de vous présélectionner parmi les dizaines et les centaines de candidats en lice pour un poste.

Il sera utile de considérer votre processus de recherche d’emploi comme la construction et la vente de votre marque professionnelle individuelle, votre CV étant votre principal document de vente. Les gens associent souvent certaines valeurs et images aux noms de marque. Bien sûr, vous n’avez pas à vous donner beaucoup de mal pour vous «marquer», comme une entreprise peut marquer un produit. Cependant, vous connaissez vos propres forces, compétences et expertises; réfléchissez à ce que vous pouvez apporter à une organisation et à la manière dont votre CV peut refléter cela. En d’autres termes, votre CV doit donner l’impression que vous êtes la bonne personne pour une opportunité parce que vous êtes fier de votre travail et que vous pouvez ajouter de la valeur à une équipe. Vous n’êtes pas simplement une autre personne qualifiée qui cherche simplement à gagner sa vie.

Quels éléments dans son CV ?

Voici 8 éléments très importants qu’un CV moderne exceptionnel doit intégrer afin de transmettre avec succès votre marque professionnelle individuelle. Ces éléments sont présentés dans leur ordre d’importance sur un CV standard. Bien que ce format ne convienne pas à tout le monde, il devrait constituer une bonne ligne directrice pour vous aider à démarrer.

1 – Nom et coordonnées

Le premier et le plus important élément de votre CV est évidemment votre nom, qui doit apparaître en premier, en gros caractères gras. Votre numéro de téléphone et votre adresse e-mail doivent suivre immédiatement, car ce sont les modes de communication les plus rapides pour vous joindre.

2 – Adresse

Il y a quelques années, les informations de contact sur votre CV auraient inclus votre adresse postale. Avec le CV moderne, une adresse physique n’est plus nécessaire. Il y a deux raisons à cela. Premièrement, la technologie a accéléré le processus d’embauche, ce qui signifie que le courrier postal n’a presque pas sa place dans le processus. Deuxièmement, de nombreuses entreprises adoptent le concept de main-d’œuvre virtuelle, utilisant des outils de communication et de collaboration pour offrir une expérience de travail à distance. Cela signifie que la situation géographique d’un candidat peut ne pas être pertinente pour son embauche. Par conséquent, ne mettez pas votre adresse complète sur votre CV, votre ville simplement peut suffire.

3 – Profils sociaux

En remplacement d’une adresse postale, incluez l’URL de votre page de médias sociaux professionnels. Les entreprises se tournent de plus en plus vers les médias sociaux pour le recrutement et la présélection, tout comme les demandeurs d’emploi s’y rendent pour rechercher des opportunités. Les médias sociaux sont devenus une plate-forme de recherche d’emploi et de recrutement populaire, car ils permettent aux candidats de présenter leur longue expérience professionnelle, tout en permettant également à un recruteur d’évaluer l’adéquation d’un prospect. De plus, les médias sociaux sont le moyen le plus pratique pour entrer en contact et rester connecté, encore plus que les e-mails. Fournir un contact sur les réseaux sociaux peut également éliminer le besoin d’une autre section dans votre CV ; ‘Références’. Dans un passé pas si lointain, les références étaient des personnes qui pouvaient renforcer votre crédibilité en témoignant de votre professionnalisme. Lorsque vous dirigez un recruteur vers votre page de médias sociaux, une référence ne sera qu’à quelques clics et messages. Un mot d’avertissement : assurez-vous que l’adresse du réseau social sur votre CV est dédiée au travail uniquement. LinkedIn est de loin la plate-forme de médias sociaux la plus utilisée pour le réseautage professionnel. Si vous choisissez d’inclure une page Facebook ou Twitter, assurez-vous que ladite page est créée uniquement à des fins professionnelles et commerciales.

4 – Résumé professionnel

Traditionnellement, un CV commençait par ce qu’on appelait l’énoncé d’objectif – une phrase qui résumait vos objectifs de carrière. Les temps ont changé et les responsables du recrutement sont plus soucieux de trouver la bonne personne pour le poste que ce que vous recherchez. Il est donc prudent de renoncer à l’énoncé d’objectif et de passer directement à un résumé de vos compétences, de votre expérience de travail et de vos réalisations. Présentez les points forts qui démontreront pourquoi vous êtes la personne idéale pour le poste, dans une liste ou un court passage complet, mais clair et concis. Cette section est destinée à donner un aperçu de ce dont vous êtes capable, et un résumé convaincant peut très bien déterminer si vous êtes présélectionné ou non. Pour capter davantage l’attention du responsable du recrutement, au lieu d’intituler cette section « Résumé », utilisez l’en-tête pour mettre en évidence votre domaine d’expertise en ce qui concerne le poste en question. Par exemple, vous pouvez utiliser le label « Experience en Business Development » si vous postulez pour le poste de Business developer ou « Experience en Management » si vous visez un poste de direction.

5 – Soft skills, Talents

Mettez en avant vos soft skills et vos talents, mais pas dans une rubrique à part. N’importe qui peut prétendre avoir toutes sortes de compétences générales et de talents en les énumérant sur son CV. Cependant, il sera plus impressionnant pour un employeur potentiel – sans oublier que cela rendra votre CV moins encombré – si vous pouvez démontrer comment vous avez appliqué ces compétences. Essayez d’intégrer vos compétences générales et vos talents dans votre expérience de travail sous « Résumé professionnel » et ajoutez toutes les réalisations pour faire bonne mesure. Cela donnera au recruteur une meilleure idée de la valeur spécifique que vous pourriez apporter à son entreprise.

6 – Hard skills, Compétences techniques

Une section distincte répertoriant vos compétences techniques sera utile si vous postulez pour un emploi necessitant des compétences et qualifications spécifiques, comme un spécialiste en Sales operations ou un Tehnico commercial. Toutes les licences ou certifications professionnelles spéciales que vous détenez entrent également dans cette catégorie. Sinon, cette section peut être omise.

7 – Éducation et formation

Bien qu’un diplôme d’études collégiales demeure essentiel, il n’est pas toujours aussi important que les compétences acquises par l’expérience. Cette section de votre CV doit mettre en évidence toute éducation et formation formelles pertinentes que vous avez reçues. Soyez bref; si vous n’avez pas suivi d’études spécialisées ou suivi de formation, indiquez simplement l’enseignement le plus élevé reçu, qui est normalement l’établissement d’enseignement supérieur que vous fréquentez. Il n’est pas nécessaire d’écrire tout votre parcours scolaire ! De plus, si cela est jugé pertinent pour l’emploi pour lequel vous postulez, vous pouvez utiliser cette section pour montrer que vous vous consacrez à l’amélioration personnelle de manière continue. Vous pouvez répertorier tous les cours de collège communautaire ou les cours et ateliers en ligne auxquels vous avez participé afin de développer vos compétences. Assurez-vous que les programmes de formation supplémentaires sont reconnus et jouissent d’une crédibilité au sein de votre industrie. Il ne sert à rien d’énumérer les cours de passe-temps ponctuels du week-end, que vous avez suivis par intérêt personnel.

8 – Compétence technologique

De nos jours, il est prudent de supposer que vous ne pouvez pas vous débrouiller sans un certain degré de compétence technologique. Contrairement à la section « Compétences techniques » qui est destinée aux compétences et qualifications spécialisées, cette dernière partie de votre CV a pour but de faire savoir aux employeurs que vous savez utiliser la technologie requise pour faire le travail. Dressez la liste des logiciels et des programmes que vous maîtrisez et que vous utilisez régulièrement dans le cadre de votre travail.

Maintenant que vous savez ce qui se passe dans un CV moderne, passez à l’action et commencez à rédiger le vôtre ! Si vous en avez déjà un, mettez-le à jour conformément à ces nouvelles directives. Une fois que vous avez la «viande et les haricots» de vos qualifications professionnelles, il est temps d’ajouter la garniture en rendant votre CV facile à lire.

Contactez-nous

Email : hello@onlysales.fr

Tel : 07 56 95 69 12